Déjà le remplacement de Lewis Hamilton chez Mercedes AMG F1 anime les spéculations. En réalité, il existe 4 scénarios historiques. Avec des risques pour certains.

Remplacer un champion du monde n’est pas une tâche facile. Les Team Principaux le savent, c’est un exercice de haute voltige qui dépend surtout du marché. Ainsi 4 scénarios existent : Le premier concerne le remplacement d’un champion du monde par un autre champion du monde. Le second est de remplacer le champion du monde par un vainqueur de Grand Prix de la même génération, le troisième est de switcher le 2ème pilote en premier pilote. Enfin, le dernier scénario concerne le remplacement d’un champion du monde par un jeune pilote vainqueur ou pas.

Scénario 1 : Remplacement d’un champion du monde par un champion du monde

Ce scénario n’est pas arrivé souvent depuis 40 ans. En tout 9 fois. Niki Lauda a été remplacé par Keke Rosberg, le finlandais a été remplacé par Nelson Piquet. Nigel Mansell a été remplacé par Alain Prost qui a été remplacé par Ayrton Senna. Plus tard, Jenson Button est remplacé par Michael Schumacher, chez Mercedes et ce dernier est remplacé par Lewis Hamilton. Kimi Raikkonen a été remplacé par Fernando Alonso qui a été remplacé par Sébastian Vettel chez Ferrari et l’inverse a été visible chez Aston Martin, avec Vettel qui a été remplacé par Fernando Alonso.  C’est ainsi un 50/50 niveau risque. Tout dépend de la motivation du champion du monde dans le cycle de sa carrière.

Scénario 2 : Remplacement d’un champion du monde par un vainqueur de GP de la même génération

C’est l’histoire la plus risquée. Soyons clair, cela n’a jamais fonctionné depuis les années 70, pourtant c’est la solution majoritairement choisis. La principale cause du manque de réussite est principalement dû au statut du vainqueur de même génération. Gerhard Berger disait à une époque : « j’étais le 4ème pilote derrière Mansell, Prost et Senna. Une fois qu’ils sont parti en retraite, je serais le numéro 1 ». Et bien en fait non. Ce scénario fait surtout entrer l’équipe dans une phrase de transition.

Scénario 3 : switcher le pilote numéro 2 en pilote numéro 1

Là aussi c’est du 50/50, mais principalement dû à une particularité de statut et de génération. Alain Prost succède à Niki Lauda, Ayrton Senna succède à Prost, Villeneuve succède à Damon Hill, Jenson Button qui succède à Villeneuve, Lewis Hamilton succède à Fernando Alonso, idem pour Leclerc qui prend la succession de Vettel pour le leadership Ferrari. Mais l’inverse existe aussi. Coulthard n’a jamais pu succéder à Hakkinen, Patrese à Piquet, Fisichella à Alonso, Button à Lewis Hamilton, Button et Alonso chez McLaren, Ricciardo n’a pas pu succéder à Vettel chez Red Bull.

Encore une fois, cela fonctionne lorsque le deuxième pilote est plus jeune et dans une phase de progression et moins lorsque le deuxième pilote est de la même génération que le champion du monde qu’il succède. Idem, la succession fonctionne lorsque le duo Numéro 1 et Numéro 2 a eu une courte période de dualité avant le switch.

Scénario 4 : Remplacement du champion du monde par un jeune pilote vainqueur ou pas

Ce n’est pas la solution la plus évidente. Elle est même assez risquée. Par le passée Fittipaldi a été remplacé par Hunt chez McLaren avec succès. Tout comme Schumacher remplacé par Raikkonen chez Ferrari. En réalité, c’est un succès lorsque le jeune pilote est un vainqueur de course. Car Kovalainen remplaçant Alonso chez Renault, Perez remplaçant Hamilton chez McLaren, Bottas remplaçant Rosberg chez Mercedes, Sainz remplaçant Vettel chez Ferrari, Kvyat remplaçant Vettel chez Red Bull, Sato remplaçant Villeneuve chez BAR. Finalement c’est aussi du 50/50 pour ce scénario, le profil est important.

Que doit privilégier Mercedes pour l’après Lewis Hamilton ?

Vettel et Alonso sont des solutions de champions du monde par un champion du monde. Avec le temps, il n’existe quasiment plus de vainqueur de Grand Prix de la même génération que Hamilton. La piste Albon est risquée, car il n’a jamais gagné. Switcher Russell en pilote numéro 1 pourrait fonctionner et remplacer Hamilton par un pilote jeune ou ayant déjà remporter une course.

Leave a Comment